Voyager avec nos compagnons à quatre pattes

Voyager avec nos compagnons à quatre pattes

A l’approche des vacances, les propriétés de chien et de chat se pose toujours la même question : que faire de son animal ? Deux choix s’offrent à eux : soit confier leur animal de compagnie à une connaissance ou à un établissement spécialisé dans le gardiennage d’animaux, soit les emmener avec eux. Il faut savoir qu’il est tout à fait possible de prendre l’avion avec son animal de compagnie et de l’emmener à l’étranger. Toutefois, ce projet nécessite certaines formalités et le remplissage de certains critères.

L’animal de compagnie doit être identifiable

Pour pouvoir entrer et circuler dans un pays faisant partie de l’Union Européenne avec leur animal de compagnie, les propriétaires doivent s’assurer que leur chien ou chat dispose d’un transpondeur permettant de l’identifier et d’un passeport européen. D’autant plus que l’implantation d’une puce électronique chez nos amis canidés et félins est désormais obligatoire pour pouvoir voyager en Europe avec eux.
Pour ce qui est des pays hors Union Européenne, les critères peuvent varier. Le mieux c’est de se renseigner sur les exigences du pays de destination. Mais de manière générale et la plupart du temps, les autorités réclameront aux propriétaires le carnet de santé de l’animal pour l’identifier et s’assurer qu’il est en bonne santé.

L’animal doit être en bonne santé

Les pays qui n’exigent pas que les animaux soient en bonne santé pour pouvoir entrer dans leur territoire sont très rares, voire inexistants. Voyager avec un animal malade peut causer de graves problèmes aux propriétaires, mais aussi aux personnes qui l’entourent (dans l’avion, à l’aéroport, etc.). Comme il s’agit d’une infraction, le propriétaire peut être lourdement sanctionné et se voir retirer son animal. Et si l’animal en question est malade, il peut transmettre des maladies aux autres animaux et même aux humains.
Ainsi, avant de partir, il est primordial d’emmener son chien ou son chat chez le vétérinaire. Ce dernier se charge d’évaluer l’état de santé de la bête, d’administrer les vaccins nécessaires et surtout, de signé le carnet de santé. Ce carnet de santé sert d’identification, mais atteste aussi du bon état de santé de l’animal. Les mentions suivantes doivent obligatoirement être présentes dans le document : la date des différentes vaccinations et le certificat de bonne santé.
Les propriétaires qui ont souscrit une assurance pour leur chien ou leur chat peuvent bénéficier d’une prise en charge du montant de la consultation et des vaccinations, selon les termes du contrat.

Le bien-être de l’animal

Voyager avec un animal n’est pas toujours facile dans le sens où ce dernier n’est pas en mesure de communiquer de la même façon que les Hommes et possède des besoins très spécifiques. Pour éviter que le voyage se passe très mal pour l’animal et par la même occasion pour les propriétaires, il est nécessaire de veiller à son bien-être.
D’abord dans l’avion, le train ou la voiture, il est vital que l’animal se sente en sécurité et à l’aise. Il faut savoir qu’il n’est pas toujours nécessaire d’enfermer son chien ou son chat dans sa cage, tout dépend du moyen de transport choisi et des éventuelles exigences de la compagnie de transport. Mais dans tous les cas, il faut veiller à ce que l’animal soit confortablement installé et dispose de suffisamment d’eau pour ne pas mourir de soif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *